Mon fils de 8 ans joue à Roblox

Pourquoi lui interdire ?

Ludique, socialisant et formateur

Roblox est avant tout une plateforme de jeux en ligne qui se veut, et qui est, ludique. Les enfants jouent aux grandes personnes en s’inventant une identité et une apparence. Le modèle économique du jeu est d’ailleurs fondé sur l’achat d’accessoires pour le paraître et achetés dans une monnaie virtuelle, obtenue en échangeant des euros en robux. Les jeunes peuvent se parler via un tchat lié au jeu et s’inviter à être amis. Ce jeu apprend à mon fils à gérer son argent (ses robux), à savoir comment se comporter dans un groupe, à manier le clavier de l’ordinateur, à inventer des solutions…

… mais immoral, léger et excessif

Le problème est qu’à l’intérieur du jeu, les enfants cambriolent la banque de la ville virtuelle pour s’amuser… il n’y a aucune morale. C’est aux parents à éduquer leurs enfants sur l’immoralité des situations. Les youtubeurs qui commentent ces jeux sont a priori insupportables (je pense à Furious Jumper). Et puis, on essaie de regarder, de comprendre le bonheur de son fils à regarder ces farceurs et on se prend au jeu. Je lui ai créé une chaîne Youtube pour qu’il apprenne aussi l’art de la vidéo et du montage… @marcuslecactus

Il faut le cadrer

Achat d’un Time Timer

J’ai investi il y a un an dans un Timer. Je m’en sers pour cadrer les sessions de jeu et limiter les excès. En règle générale, mon fils se plie à l’alarme du Timer. Mais il faut souvent négocier 10 dernières petites minutes… ! Roblox est addictif, je m’en rends bien compte. J’essaie de canaliser la fougue de mon fils pour ce jeu afin de lui éviter de tomber un cran au-dessus dans l’addiction.

Voir les bases de l’informatique

L’engouement de mon fils pour Roblox me permet d’en profiter pour lui montrer quelques bases de bureautique et de rangements de fichiers. Ça lui servira toujours. On découvre les logiciels, il cherche, il teste, il trouve, il efface… il se débrouille et c’est un bonheur à voir. Je suis consciente qu’il doit limiter son temps sur les écrans mais dans son cas, c’est une passion. Je me dois d’être plus souple…

Auteur : Mélina Darcam

Journaliste scientifique de formation (Bac+5), j'ai peu à peu évolué vers le digital et, je me suis formée aux techniques de référencement naturel en freelance. Je poursuis aujourd'hui ma progression dans le marketing digital en me formant au métier de chef de projet Web. Dans le cadre de cette formation, je recherche une structure pour signer un contrat d'apprentissage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :