La qualité, une reine singulière dans un royaume de contenus

La qualité, tout le monde tourne autour mais personne ne s’y colle vraiment. À en croire les offres de missions, pourtant, elle est très recherchée… et pour cause : elle est un enjeu majeur pour le référencement. Parlons-nous tous de la même chose ? Comment produire des textes de qualité, tel que je les conçois, sur le long terme sans aucun effort de reconnaissance financière du travail intellectuel que cela implique ? En même temps, on ne peut pas dire que l’impact du marketing de contenus soit encore assez puissant pour convaincre les responsables de sites de miser sur une plume comme moi, comme d’autres… En attendant que le débat avance, je continue d’explorer les facettes de l’impalpable qualité…

La voie royale est-elle toujours la plus sécurisante ?

SEO / rédaction web : peut-on faire l’impasse sur l’une ou l’autre de ces pratiques ?

  • Trop de, tue le…

C’est maintenant bien connu, lu partout aussi : un SEO sans effort éditorial ne rime plus à rien, tout comme d’ailleurs un contenu sans SEO ne rime à rien du tout.

  • Miser sur un contenu bon marché, dit qualitatif -uniquement sur une base SEO- : l’art de l’à peu près.

Si les extrêmes ne fonctionnent pas, la demi-mesure n’est pas non plus pertinente sur le long terme : elle ne génère pas -ou peu- de leads qualifiés (textes sans information pertinente pour le public ciblé, généralistes, peu disruptifs), des backlinks peu pertinents (conséquence du premier point), une visibilité noyée dans la concurrence et une notoriété positive impossible à créer sur de telles bases.

  • Solution intermédiaire : la qualité intégrée à une stratégie de content marketing

Après avoir testé les extrêmes et le compromis, l’ère du content marketing rode depuis quelques années, apportant des solutions à l’équilibre entre SEO et rédaction web. Ni à droite, ni à gauche, ni pour, ni contre, le content marketing serait l’incarnation idéale d’une médiation entre contraintes et écriture sur le web.

Vers un équilibre entre qualité des contenus SEO et rédactionnels

Ni trop, ni pas assez : juste comme il en faut aux lecteurs !

  • La définition de la qualité ?

l’« aptitude d’un ensemble de caractéristiques intrinsèques d’un objet (produit, service,…) à satisfaire des exigences ».

Il ressort de cette définition de Wikipedia toute la difficulté de définir objectivement la qualité d’un contenu par rapport aux exigences de Google, que nous ne connaissons qu’en partie et aux besoins des consommateurs, connus partiellement eux aussi. À chacun d’interpréter, donc, la qualité d’un texte sur le web, pour qu’il satisfasse les exigences des uns tout en répondant aux critères des autres…

  • Une idéologie optimiste

Il faut être sacrément optimiste pour évoluer sur le web en tant que Content Marketer Freelance ! Espérer et croire à un web équilibré, entre attentes des lecteurs et audiences des sites, entre investissements et ROI, entre talents en latence et décisions en attente. Il faut continuer à faire avancer ses idées malgré l’obstacle de ceux qui visent un horizon plus proche… en gardant en tête la valeur de son travail et en ligne de mire ses objectifs plus lointains.

  • Des lecteurs artificiels et humains

La qualité des contenus visent à trouver un équilibre entre l’écriture pour les internautes et l’écriture qui satisfasse les robots, en terme de cohérence de mot-clé avec la thématique, et du degré de profondeur sémantique, entre autres.  Mais, cette adéquation optimale a un coût…

La qualité, une équation à une seule inconnue : le budget

  • Une stratégie de content marketing implique d’investir franchement dans des rédacteurs de content marketing freelances, avec un ROI souvent long à observer. Cette vision à long terme décourage même les plus convaincus.
  • En attendant : les contenus (et la concurrence) augmentent de façon exponentielle, les rédacteurs s’essoufflent, les talents se noient.
  • Quand on est sûr d’un filon, pourquoi ne pas miser sur lui ?
  1. Peur de l’avenir ? Changements d’orientation des critères algorithmiques des moteurs de recherche ?
  2. Manque de moyens ? Manque de contrôle et de connaissances sur la création de contenus ?
  3. Autres objectifs ? Gagner vite sans penser à demain ? Profiter des meilleurs  freelances qui ont besoin de travailler, quitte à brader leur travail ?
La qualité des contenus misent sur le long terme, comme l'énergie éolienne.
Pixabay, libre de droit.

Les contenus à visée marketing : les solutions concrètes proposées par le content marketing

Un incontournable pour valoriser son ADN de marque : le blog thématique

  • Véritable magazine d’entreprise, il propose régulièrement des nouveaux articles sur des thèmes liés aux activités de l’entreprise, avec un ton propre au public visé, des vidéos de démonstration… bref, des contenus originaux, uniques à votre marque.

  • Ce blog nécessite davantage que des compétences en rédaction web. Tout comme dans la presse écrite, on fait appel à des pigistes pour proposer des idées nouvelles, la production de contenus pour un blog nécessite le travail d’un spécialiste en content marketing.

Les contenus téléchargeables, des supports pédagogiques et pratiques qui décortiquent vos activités

  • Livres blancs, Ebooks, Guides, Études de cas etc.
  • Ils représentent la marque « en externe » dans sa ligne éditoriale, son sérieux, son prestige, son point de vue… le fichier pourra être partagé avec d’éventuels prospects, imprimé facilement et, du coup, avoir une viralité complémentaire au blog.
  • Ils symbolisent auprès des lecteurs une marque de confiance et une garantie de sérieux. Ces contenus participent donc activement à la fidélisation des lecteurs.

Les conditions à respecter pour un rendement optimum

  • Être régulier dans ses publications : 2 à 3 nouveaux articles par mois minimum sur le blog, un contenu à télécharger avec une fréquence régulière.
  • Ne pas se décourager au bout de 3 mois : le référencement, a lui seul prend déjà quelques mois à se mettre en place… les résultats du content marketing sur le trafic, les commentaires, les backlinks s’observent assez rapidement mais il ne faut pas attendre de ROI tout de suite.
  • Ne pas abandonner pour autant la production de contenus « de flux ».
  • Miser sur le CRM pour améliorer vos stratégies au fur et à mesure que le trafic, les commentaires et les retours affluent. Soyez souples et élastiques !